La VRAIE histoire est bien plus passionnante que la fiction!

C’est ce qui est écrit sur l’affiche et c’est aussi l’avis du public de cet été, chaque semaine plus nombreux à assister à la représentation du spectacle de la Cie Gérard F, en soirée, sur la pelouse et sous les étoiles, dans un camping du massif du Vercors. Présenté avec le label ’spectacle familial’, il s’agit en effet d’un spectacle ‘jeune public’ pour les 4/5 à… 77 ans! Près de 15 ans de succés pour cette mise en scène interactive de la fameuse affaire qui secoua le royaume de France, sous le règne du Roi Louis XV. Les enfants aiment avoir peur avec des histoires réalistes et les adultes sont captivés par les énigmes de cette veine, dont les évènements authentiques sont autrement plus palpitants que les fantaisies de certaines cinématographies à la sauce hollywoodienne! Le secret de cette réussite unanimement saluée par les spectateurs de tous âges réside dans le fait que le récit est un savant mélange de rigueur historique et d’humour à vif, de suspens et de recul nécessaire pour se divertir de faits divers pourtant tout aussi atroces qu’incroyables… Les tableaux sont hauts en couleurs (avec un rouge sang qui ne les épargnent pas), liés les uns aux autres par un fil narratif sans faille, où les anecdotes objectivement amusantes se disputent aux évènements terrifiants et mystérieux.

Magie du théâtre narratif bien élaboré, conséquence heureuse de l’interactivité avec les jeunes spectateurs (tour à tour paysans, dragons du Roi, bête ou victimes)… Une occasion rêvée pour “jouer au loup” avec une bête qui, justement, n’en est pas un!

 Au fait, les contes les plus ‘classiques’ et les plus populaires ne sont-ils pas inspirés de faits divers aussi sanglants que révoltants (Barbe Bleue que l’on attribue aux crimes de Gilles de Rais, ou Le Petit Poucet et bien d’autres histoires horribles que l’on raconte aux petits avant qu’ils s’endorment!) Mettre en scène les drames d’autrefois nourrit l’imaginaire en exorcisant les peurs basiques; contrairement à l’étalage des atrocités et catastrophes hypermédiatisées dont les télés nous abreuvent, ces épouvantails de théâtre provoques des émotions inoffensives - en trois dimensions!

 Avantage du théâtre!