P.S. (non ! non ! ce n’est pas un message du Parti Socialiste !) :

Oublié dans ma note sur Neuilly sa mère de mentionner tout le bien que je pense de l’interprétation du petit Jérémy Denisty, excellent second rôle, parfaitement à la hauteur de son jeune partenaire et frère ennemi Samy Seghir… Crédibilité remarquable pour un personnage pas si facile que ça à incarner, et, en tout cas, beaucoup moins évident que celui du petit Sami.

Même bémol, en revanche, que dans ma note précédente, concernant le manque d’homogénéité de son interprétation : Jérémy joue horriblement faux les scènes où il se montre terrorisé et lâche... Là encore, une absence totale de travail sérieux ou d’encadrement du jeune garçon ! La crédibilité de son jeu, par ailleurs, permet de penser que Jérémy Denisty est tout à fait capable de faire beaucoup plus pour réussir plus !

Sans nul doute, voilà, dans ce garçon aussi, un futur vrai acteur !

Je ne jette pas la pierre à Gabriel Julien-Laferrière  (le metteur en scène)  car je sais que les impératifs d’un tournage ne permettent pas aisément une formation en profondeur, en amont, des jeunes interprètes…