LE THEÂTRE DE MONTHERLANT sur une “grande chaîne” à une heure de “GRANDE” écoute!

je l’ai rêvé… France2 l’a fait!

Mardi 19 juin à 20h35, la chaîne publique diffuse une adaptation télévisée originale et inédite du texte de HM le plus joué (et le plus connu)  dans le monde:

LA REINE MORTE

C’est une magnifique histoire où l’amour, les grands sentiments, le fanatisme, la politique, le sublime se conjuguent en apothéose… Des sentiments forts, la grandeur et la faiblesse des hommes (et des femmes), se heurtent, s’entrecroisent, portés par des répliques d’une beauté littéraire incommensurable. Tour de force du génial écrivain dramaturge, la tragédie “à la Corneille” est portée par des personnages (et un texte) d’une exceptionnelle lisibilité - capables d’émouvoir tout un chacun. La thématique (omniprésente chez Montherlant) est celle de la dualité des êtres - ni tout blancs, ni tout noirs-, ni totalement forts ni totalement faibles. La passion amoureuse,   l’affection filiale, le sens du sacrifice et du “devoir” de l’Homme d’Etat (la raison d’Etat assassine)…

Une grandiose fresque de l’humanité dans sa nudité émotionnelle et ses contradictions! 

J’ignore, à l’instant, ce que vaudra cette version “cinématographique” de La Reine Morte, mais lorsqu’on sait à quel point HM admirait le naturalisme du cinéma novateur de son époque (Le Voleur de bicyclette et Jeux interdits, cités par lui), on peut penser qu’une mouture “téléfilmée” de cette oeuvre ne peut que la servir…

Je relève particulièrement dans la distribution un acteur que j’admire très fort: Michel Aumont.