LE SUMMUM DE LA C... ADMINISTRATIVE EST ATTEINT!

LA PRATIQUE ARTISTIQUE DES ENFANTS REMISE EN CAUSE!

Réagissons!


Le choeur des Petits Chanteurs à la Croix de Bois a été interdit de concert mercredi par la préfecture de l'Oise, conséquence d'un bras de fer engagé avec l'administration qui veut que les enfants soient rémunérés quand ils se produisent, a annoncé l'association.
(dépèche glânée sur le Web)

J'ai personnellement été confronté à ce type d'attaque (à toute petite échelle et sans lendemain) dans un bureau d'une contrôleuse du travail procédurière et pointilleuse, qui voulait me persuader que j'exploitais clandestinement (en le rémunérant) mon jeune comédien, lors de la première et unique représentation de notre spectacle, pour lequel je l'ai formé pendant un an!

En cette affaire (des Petits Chanteurs)c'est, en fait, LA LIBERTE D'ASSOCIATION (Loi 1901) avec la PRATIQUE ARTISTIQUE DES ENFANTS qui sont menacées... Et pourtant, la déclaration des DROITS DES ENFANTS leur reconnaît le droit de s'associer pour la pratique de leur choix... Quand on SAIT le travail, la persévérance, la rigueur que nécessitent la pratique du chant choral (ou d'un instrument de musique - je suis bien placé pour le savoir, mon fils étant entré au Conservatoire à l'âge de 7 ans pour y apprendre le violon puis le chant), on ne peut qu'être scandalisé par la décision d'un Préfet de la République qui sous-entend que les Petits Chanteurs sont contraints!